Le sens du travail des entreprises françaises face au Covid-19?


Notre Président s’est exprimé personnellement sur ses réseaux sociaux. Nous tenons à relayer son message et à mettre en avant notre rôle, voire devoir, en tant qu’entreprise « d’arrière-garde » dans la lutte contre le Covid-19.

Notre rôle en tant qu’entreprise française ??, et celui de bien d’autres ETI-TPE-PME bien sûr, (et qui plus est peut-être notre activité) est nécessaire dans le quotidien de tout à chacun comme consommateurs et usagers. Déjà en temps normal et plus encore aujourd’hui face au virus. Si les personnes du domaine médical sont les plus en avant et exposés face au virus, il est de notre devoir d’agir comme « l’arrière garde » pouvant les ravitailler eux et la population ?.

 

Mesdames, Messieurs,

Voilà bientôt notre première semaine de confinement terminée. Une semaine de réglages, d’adaptations, de concessions, d’erreurs, de rebonds, de mobilisation, d’efforts…

En début de semaine, nous nous sommes posés énormément de question au sujet de notre avenir tant personnel que professionnel. Nous hésitions, fermeture totale, fermeture partielle ou maintien de l’activité ? Après avoir échangé à plusieurs sur ce que nous devions faire, nous avons décidé de maintenir notre activité tout en appliquant à la lettre, bien évidemment, les mesures gouvernementales communiquées. Ce choix, je l’ai expliqué. Nous pensions qu’il était de notre devoir d’accompagner nos clients, les entreprises françaises, qui produisent et livrent les produits et matériaux nécessaires au pays en temps de crise sanitaire.

Nous avions « décrété » que, pour nous, les entreprises à soutenir étaient celle de l’agriculture, de l’agroalimentaire, les entreprises fournissant la santé (fabricants de masque chirurgicaux, de gel hydro alcoolique, blanchisserie hospitalière), et logistique pour permettre d’assurer la fabrication et la livraison de tous ces produits dans une période où la règle imposée est le confinement. Depuis le début de semaine, nos commerciaux se sont efforcés de prendre contact avec nos clients pour prendre « le pouls » de l’activité française. Force est de constater que bon nombre d’activité non essentielle en période de crise sanitaire ont ou vont fermer prochainement pour une durée inconnue. Cependant, vous êtes nombreux à avoir remonté les remerciements de nos clients de rester à leur côté face à la situation inédite que traverse le pays. Nombreux sont les clients dans l’agroalimentaire qui font état d’une demande soutenue voire exceptionnelle pour faire face aux besoins du pays.

Je tiens à vous partager ici quelques exemples de ces remontées :

  • Cet atelier de transformation de viande de bœuf qui a vu ses stocks clients passer de 30 à 0 tonnes en cours de semaine et qui produit à flux tendu désormais.
  • Cet entrepreneur qui conditionne des œufs pour ses propres poules, et des élevages environnant, qui ne sait plus où donner de la tête pour fournir ses clients en demande constante
  • Cette société de conditionnement de pomme de terre, qui elle aussi doit permettre la livraison de ce produit de première nécessité
  • C’est aussi et surtout, ce fabricant de masques chirurgicaux pour qui nous avons livré deux bandes vendredi 13 mars (et encore une cette semaine) et qui permettra de livrer nos services de santé en première ligne face aux virus.
  • Ce fabricant de flacon qui livre les fabricants de gel hydro alcoolique, tant réclamé et tant attendu également par nos services de santés comme par tous les français.

Les exemples sont nombreux à ressortir jour après jour de l’importance d’avoir pris cette décision de maintenir notre activité. Toutes ces livraisons ne seraient bien entendu pas possibles sans les efforts de nos techniciens au siège ou en agence qui assurent la production de toutes ces bandes et donc de tous ces produits nécessaires au pays. Vous pouvez être fiers de vous et de votre travail. Regardez le pays qui vie grâce à vous, gardez la tête haute de cette fierté industrielle tant décriée et qui aujourd’hui permet à la France de se nourrir, de se laver, de changer les couches de ses bébés, de se soigner,…!

En début de semaine, j’employais le terme « effort de guerre », aujourd’hui ce terme ressort et plusieurs déclarations publiques viennent soutenir nos efforts. Je ne suis pas militaire, mais j’ai toujours eu tête, grâce à mes cours d’Histoire et mes parents, que la Seconde Guerre Mondiale a été gagné parce que derrière les armées, il y avait des pays tout entier qui se sont mobilisés pour soutenir les forces de premières lignes. Aujourd’hui ces forces de premières lignes sont nos services de santé qui se démènent au quotidien pour accueillir et soigner nos malades du COVID-19 ainsi que tous les autres.

Au nom de tous les membres de la société MAAS, je tiens à les remercier et les garantir de nos efforts pour que le pays tienne pendant qu’ils et elles le soignent et nous soignent ! En tant qu’entrepreneur français, je suis fier des femmes et des hommes qui composent mon entreprise et qui font preuve d’une véritable solidarité et entre aide face à cette crise.

Fabienne, Elodie, Romane, Priscillia, Philippe, Jean-Claude, Michel, Christophe, Alexandre, Frédéric, Alexandre, Pierre, Laurent, Brandon, Jérémy, Gilles, Nicolas, Raphaël, Vivien, Paul, Olivier, Denis, Matthieu, Fabien, Alexandre, Amar, Lesli, Roch, Mickaël, Arnaud, Thibault, Dominique, Pascal, Hubert, Cyril, Maxime, Thierry

Merci de ce que vous faites au quotidien pour la France ! »

Nous sommes désolés

 Nous sommes désolés d’apprendre que vous ayez eu une expérience négative avec nos services/produits, nous prenons votre commentaire très au sérieux. Afin de nous aider à améliorer la qualité de nos services, nous vous recommandons de compléter le formulaire de satisfaction suivant :

Merci !

Nous vous remercions pour l’attention que vous nous accordez, à bientôt chez MAAS !
Aller au contenu principal