Les courroies plates : histoire et utilisation

Des courroies standards aux plus spécifiques, chez MAAS, nous sommes en mesure de vous fournir la courroie adaptée à vos besoins. Mais savez-vous d’où viennent les courroies plates et quels sont leurs usages ?

Petite histoire de la courroie plate

 

Il est difficile de dater la première utilisation des courroies plates. Elles sont utilisées depuis des siècles, voire des millénaires. La transmission par courroie a été largement démocratisée lors des derniers siècles avec le développement industriel. On a alors utilisé des courroies plates dans les usines, les exploitations agricoles, forestières, minières, mais aussi dans les scieries ou pour l’utilisation de convoyeurs et de pompes. Couplées avec des poulies, elles forment des systèmes très simples et efficaces, toujours largement utilisés aujourd’hui.

 

Les premières courroies plates étaient généralement en cuir ou en tissus. Aujourd’hui, elles sont plutôt constituées de polymères synthétiques ou de caoutchouc et recouvertes d’un revêtement en élastomère.

Quels sont les avantages des courroies plates ?

 

Les courroies plates permettent de transmettre des charges très élevées et d’encaisser les chocs, de limiter les vibrations. Ainsi, elles protègent les moteurs et les roulements, entre autres, des fluctuations de charge. 

Les courroies plates demandent peu d’entretien mais elles ont une durée de vie limitée et doivent être remplacées régulièrement. Il suffit d’en contrôler l’usure et la tension régulièrement. Leur fonctionnement est silencieux. 

Leur entraînement se fait par adhérence : on parle de courroies asynchrones car son entraînement ne permet pas d’avoir une vitesse « constante », au contraire des courroies dentées qui ont un entraînement effectué de façon synchrone donc constant.

 

L’évolution de la courroie plate : l’invention des courroies trapézoïdales, dentées et striées

 

La courroie plate a une spécificité : plus elle est large plus elle transmet de puissance. C’est la raison pour laquelle les courroies trapézoïdales ont vu le jour : elles permettent une transmission avec des longueurs plus faibles.

Les courroies striées quant à elles permettent une plus grande surface de contact entre la courroie et la poulie et donc une répartition homogène de la tension.

Enfin, les courroies dentées sont utilisées pour éviter tout déphasage entre l’entrée et la sortie d’un système.

Mais les courroies plates n’ont pas disparu ! Elles restent largement utilisées dans de nombreux secteurs industriels. Elles sont particulièrement appréciées pour leur efficacité sur le plan énergétique : leur rendement est de l’ordre de 98% contre 70 à 96% pour les trapézoïdales.

Les différents types de courroies sont donc plutôt complémentaires les unes aux autres.

Maas courroie crantée
Maas les courroies

Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous !

Aller au contenu principal